Lorsque je pars en Amérique du Sud, c'est en Bolivie que l'inconnu se dévoile, enfin. Ma première approche constate le décalage entre ma culture et celle ci, comparable a la distance et le vide auquels je suis confronté. Une integration compliquée, car cet isolement ne serait finalement que soustraction a notre regard, occidentaux, pour la simplicité d'un mode de vie, la beauté de leurs paysages... Je témoigne ici un parcours ou se mêle graphisme et légèreté, pour la beauté du pays, du voyage, de la découverte.